JE HAIS LA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici ce que m’a inspiré mon récent voyage à L.A. D’avance désolé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La ville des anges sur la planète des singes.

Une terre étrange avec des vedettes qui singent.

 

 

 

 

Hollywood offre tout les rôles.

Inglewood n’offre qu’un seul rôle.

 

 

 

Dealer, voleur, hustler au mieux basketteur ou rappeur

Ce sont les seules issues pour les hommes de couleurs

 

 

 

Les gens te disent tout le temps « Hi » mais se fichent de savoir si tu as mal.

Des gens meurent par drive by et n’ont pas le temps d’avoir mal.

 

 

 

 

Je sais, je hais LA parce que je n’arrive pas à l’apprivoiser

Ce n’est pas à cause du jet lag que je suis déphasé.

 

 

 

Arrivé Roissy, dans le RER sous la pluie (oui, je sais c’est dur la vie) je me suis dit : finalement L.A. c’est toujours mieux que Paris.

 

Grand Corps « Pas trop » Malade

Tagué , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :