ARLETTE CHABOT DéRAPE ?

Hier soir lors de l’émission « A Vous de Juger » Daniel Cohn-Bendit et François Bayrou se sont déchainés. Arlette Chabot pour commenter cet échange d’insultes sur son plateau a fait une comparaison étrange…

Vous avez probablement tous vu (ou entendu parler) de l’empoignade entre Cohn Bendit et Bayrou sur le plateau d’ « A Vous de juger »  hier soir. Ce matin toutes les rédactions y vont de leurs commentaires plus ou moins éclairés.

La surprise est venue d’ Arlette Chabot, la présentatrice de cette émission.  En effet, elle confie au site du magazine   Lepoint ,   « c’est la culture banlieue qui entre dans le débat politique. Tous les coups sont permis ».  Bizarre.

Que signifie ce raccourci ? « Insulte et cacophonie » = « banlieue » ? Qu’est que cela veut dire  la « culture banlieue » ?  Les sous-entendus nauséabonds  de Bayrou ? L’esbroufe  et les effets de manche  de Cohn-Bendit ?  La complaisance  (voir l’allégeance) de certains  journalistes au pouvoir politique  ?

J’ose  espérer (mais je ne me fais pas trop d’illusions) que Arlette Chabot, une excellente journaliste, reviendra sur cette phrase malheureuse. En attendant, qu’elle  balaye devant sa porte…au karcher.

Tagué , , , , , , , , , , , , ,

20 réflexions sur “ARLETTE CHABOT DéRAPE ?

  1. Etienne dit :

    C’est toujours « amusant » de constater comment ce genre d’analogies (« Insulte et cacophonie” = “banlieue”) sont exprimées d’une manière naturelle et spontanée…
    C’est tristement révélateur de la rupture sociale et le mépris qui existe et crée tant de distance entre les groupes..

    /bien vu pr ce post/

    J'aime

  2. Loanna dit :

    Les amis,

    Soyons positifs!
    après avoir destitué la banlieue de toute culture, en disant que le drame de la banlieue était son manque de culture, ( mais si!la banlieue = rap, = verlan = massacre de la langue française… et j’en passe ) notre talentueuse journaliste, redécore le blason de la banlieue en confirmant qu’il existe bel et bien une culture en banlieue et pour ne pas faire trop compliqué pour le cerveau du français moyen et/ou du banlieusard elle l’a tout simplement appelé « culture banlieue  »

    proverbe du jour:
    Même la nuit, le lait est blanc

    loanna

    J'aime

    • Salut à vous.

      Il est INTERDIT de dire (la banlieue = Rap, = Verlan = massacre de la langue française… et j’en passe) car l’Argot est un dérivé de la langue française ; un dialecte, au même titre que le Basque, l’Occitan, ou le Ch’ti…

      Né et typique des faubourgs de Paris, et plus généralement, des grandes villes du monde (le « slang » au USA), le vocabulaire et les expressions Argotiques viennent, pour moi, au contraire enrichir le lexique français.
      Malheureusement cette forme de langage n’est pas très bien inscrite et reconnu par une quelconque entité académique.
      Dommage !
      Qu’ils aillent copuler avec leurs génitrices ! …pour être poli !😉
      Vive l’Argot et le Verlan !
      Vive la Culture Banlieue… pffff, ça veut rien dire !
      Ah j’te jure… ces bouffons !

      Paix.
      Spc…

      J'aime

  3. raul dit :

    Ce genre de commentaires, d’amalgames etc. sur la banlieue sont maintenant banalisés en France tout comme certain racisme ‘inconscient’.
    En France ça passe comme une lettre à la poste ce genre de truc.
    De mon côté, ca m’étonnerai que quelqu’un relève à part le Black et sa Plume bien sur lol

    J'aime

  4. zague dit :

    en effet arlette chabot n’est pas talentueuse. trop ou pas assez de tenue sur un plateau. une conduite amollie des débats. elle n’a pas la sagacité, la pertinence et la répartie sentie d’un yves calvi par exemple (non que je veuille en faire un parangon des batteleurs débatteurs). les débats de chabot sont ronronnants, institutionnels. ils n’apprennent rien et ne font qu’enfler le dégoût qu’on les voyeurs de l’arène politique à la tivu. pas étonnant que ça prenne ce tour. sa classe de pit-bull politicards est livrée à elle-même (rien qu’à voir le dispositif du plateau — des invités disséminés au 4 coins qui s’interpellent en hurlant —, ça lui passe au-dessus de la tête elle se fout dedans). pas étonnant dès lors qu’elle commet la bourdasse de comparer les vies et les fureurs des milles banlieues de France aux petits pugilats des gladiateurs fanés de l’arène médiatique, dans la moiteur sucrée d’un plateau télé qu’elle n’a jamais quitté.

    J'aime

    • L'Aiguille dit :

      Je te trouve un peu dur avec la Mère Arlette! Pour moi elle est dans la tradition des interviews politiques françaises cad un « petit diner entre amis ».

      J'aime

    • Etienne dit :

      je suis « plutôt très » d’accord avec ce commentaire..
      Sa posture tutélaire, son manque d’impartialité (selon moi), sa stigmatisation et son mépris affiché pour la « banlieue ».. effectivement yen a marre des « petits dîners entre amis » sur la tribune de la démocratie: je boycotte

      J'aime

  5. Pascal dit :

    Remarque d autant plus ridicule de l’Arlette dans un pays où le président se permet des phrases comme « Casse toi pauvre con », où la ministre de la justice répond à un journaliste « Et ta mère, elle s’intéresse au VIIème arrondissement? »… et puis, c’est bien connu que ce n’est pas en politique que « tous les coups sont permis »…

    J'aime

  6. hubert marlin dit :

    tout a fait navrant le racisme est devenue banal que certains n`en sont meme plus consient biensure certaines victimes illustres y sont passes par la ex Oprah winfrey se faisant snober place vendome ou encore serena williams a qui son adversaire des 8 eme de finales de roland garros lui rappelais qu`elle est de Compton un quartier rude de los angeles un peu comme chateau rouge a paris on vois tous que ceci est un racisme qui ne dis pas sont nom…

    J'aime

  7. claire kam kinding dit :

    merci mon Dieu Barack Obama est président des Etats unis d’Amérique! en d’autres termes, un noir est l’homme le plus puissant au monde en ce moment. finalement toutes les injures et toutes les insultes adressées au minorités ne nous touche plus…a bon entendeurs salut!

    J'aime

    • L'Aiguille dit :

      Tu as raison, on devrait réfléchir comme cela!

      J'aime

      • Pascal dit :

        Non, justement, on ne devrait PAS réfléchir comme celà: parcequ un noir est président des states, on doit accepter toutes les insultes aux minorités?! c est justement le but: « donnons leur un os, ils seront heureux pour des siècles et des siècles…

        J'aime

    • raul dit :

      le problème c’est qu’en France, on n’a pas du tout la même culture.
      La culture anglo-saxonne a donné sa chance aux minorités en tout cas d’un point de vue économique, et encore plus au niveau politique si l’on prend le meilleur exemple possible. Mais en France, c’est un autre schéma de pensée, s’il l’on considère notre rapport à la colonisation, à l’immigration et n’oublions pas que les français ont banalisé le racisme depuis des siècles. Colbert a édité le code noir et cette même personne est vanté dans nos manuels d’histoires alors qu’on devrait lui cracher dessus et nos enfants grandissent avec ca !!! tout est devenu normal, banalisé.
      La France ira bien plus lentement dans l’évolution des mentalité. Aux us, c’est « ghettohisé’, mais au moins les choses sont claires. Ici c’est bcp plus insidieux…
      r

      J'aime

    • Etienne dit :

      j’adhère pleinement et soutiens vivement cette attitude car effectivement les commentaires de la mère Chabot me touchent autant que la sexualité des saumons de la mer baltique!
      Néanmoins c’est important de relever tout dérapage à l’égard des communautés.
      car selon moi l’attaque n’est pas toujours noble mais la vigilence et la défense sont un devoir car n’est victime que celui se pose comme telle..

      J'aime

  8. Pedro dit :

    Passons sur les débordements politiciens des 2 zèbres germano-béarnais, c’est honteux mais pas surprenant : suffisamment de médias s’en sont fait l’écho.
    Par contre c’est vrai, que la petite phrase de la Chabot passée inaperçue fait froid dans le dos.
    Ce n’est de toute façon pas un scoop, la mégère à la tête du service de l’information de France 2 ne peut pas dire qu’elle fait preuve des vertus d’indépendance et de déontologie journalistique. A la botte du pouvoir pour conserver son siège.
    Je n’en ferais certainement pas une « excellente journaliste » et je doute fort qu’elle revienne sur ses propos

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :