MANUEL VALLS dérape !

Je ne veux pas faire de ce blog « L’Observatoire du Racisme Ordinaire En France »  mais une fois de plus je tombe des nues. Le client du jour est un beau spécimen : jeune (pour un politique), de gauche et maire d’une ville de banlieue !

Mardi soir dans l’émission « Politiquement direct »  sur Direct 8  lors d’ un reportage dans la brocante de sa ville Evry, le maire dérape :

« Belle image de la ville d’Evry… Tu me mets quelques blancs, quelques whites, quelques blancos… » Voilà ce qu’il marmonne dans sa barbe bien qu’il soit  filmé. Apparemment cela  venait du coeur !  La journaliste   lui demande des explications.  Au lieu de s’excuser ou de s’expliquer Manuel Valls va dérouler son raisonnement bien rodé.

« Évidemment avec les stands qu’il y avait là, j’avais  le sentiment que la ville, tout à coup, ce n’est que cela. Cela  n’est que cette brocante, alors que j’ai l’idée au fond d’une diversité, d’un mélange, qui ne peut pas être uniquement le ghetto. On peut le dire ça ? « 

Pourquoi une brocante dans sa ville avec des français d’origine étrangère  pose-t-elle un problème ? Il continue sa rhétorique pour noyer le poisson

« Il faut amener une diversité sociale d’abord, parce qu’il est là essentiellement le problème dans une ville comme Evry, qui est une ville qui a évolué, qui est une ville aussi de classe moyenne, mais qui manque d’un centre-ville. Donc, c’est tout le projet de ma ville, d’avoir un véritable centre-ville, qu’on est en train de lancer, et qui permette d’accueillir ces classes moyennes, qu’elles soient issues ou non de l’immigration. »

Ici  Manuel Valls  ne noie plus le poisson il l’étrangle ! Interrogé sur son « besoin de voir des Blancs » dans une brocante il bifurque sur  l’urbanisme et la diversité sociale…

« On a besoin d’un mélange. Ce qui a tué une partie de la République, c’est évidemment la ghettoïsation, la ségrégation territoriale, sociale, ethnique, qui sont une réalité. Un véritable apartheid s’est construit, que les gens bien pensants voient de temps en temps leur éclater à la figure, comme ça a été le cas en 2005, à l’occasion des émeutes de banlieues. »

Heureusement qu’il est maire d’une ville de banlieue depuis huit ans !  Ce diagnostic « perspicace »  tout le monde le  fait depuis vingt ans.  Notez l’allusion aux « gens bien pensants » alors que lui bien sûr « parle vrai ». Enfin, quel est le rapport entre les émeutes de 2005 suite à un décès de deux enfants  et son regard raciste sur une paisible brocante de sa ville ?

« A force de nier le problème on a laissé ces questions à d’autres, parfois aux extrêmes et surtout à la désespérance politique »

Pour finir il agite le chiffon de l’extrême droite. Classique mais toujours efficace. Après cette belle démonstration on ne sait toujours pas pourquoi il fallait pour le maire d’Evry « quelques blancs, quelques whites, quelques blancos » dans la brocante.

Tagué , , , , , , , , ,

17 réflexions sur “MANUEL VALLS dérape !

  1. Whaouuuuuu
    Je suis espantee
    Bon et bien, il ne te manque plus l’interview de qui tu sais pour que ca pete,mon pote!!!
    En tout cas, good job!!1

    J'aime

  2. Michel Drucker dit :

    Tu remarqueras la petite accélération pour s’éloigner de sa sécu et éviter qu’il entende..
    Sans parler de la poignée de main « jte fuis » au cousin..
    Bref, rien d’nouveau sur la planète france

    J'aime

  3. Rien de pire que les « racistes de gauche »… les insoupçonnables… « on aime bien le couscous et le mafé, mais les odeurs de la cuisine… et le bruit!!! »

    pour finir sur une vibe plus « happy », je ne serai pas contre quelques white, quelques blancos en plus aux quatres chemins!

    toi l’ami qui bronze rose, toi le bobo aux taches de rousseurs soit le bienvenues à aubervilliers-pantin (li marché ci l’dimanche i l’mardi, ti vas voir ci ginial)

    J'aime

  4. Desirade dit :

    Un gars qui pique son maquillage chez Chirac pour faire le tapin sur le m² de bitume de Sarkozy c’est plus un élu ça, c’est un travelo du Dimanche. Jolie cravate, mon pote.

    J'aime

  5. zague dit :

    il s’en explique. certains quartiers d’evry dont il est maire, comme des centaines de quartiers en france, sont des ghettos que les « blancs » ont fui. il le dit et si c’est le sens de ses propos, il a évidemment raison, mais va savoir, j’ai un doute sur sa sincérité…

    J'aime

    • L'Aiguille dit :

      Bien sûr il a raison.

      Sauf que ce constat TOUT LE MONDE le fait et le sait. Mais quel est le rapport avec sa sortie « déplacée » ?

      C’est une paisible brocante, pas une réunion de dangereux « jeunes de banlieues ».

      Pourquoi le fait qu’il n’y ait pas de « blancs » dans cette brocante (et encore j’en doute) nuise à l’image de sa ville ? C’est cela la question que la journaliste lui a posé.

      Son absence de réponse ne t’en dis un peu plus sur sa sincérité ?

      J'aime

      • zague dit :

        qu’un politique soit un communiquant qui s’en défende est une réalité qui malheureusement ne me choque plus. vals répond donc en effet sur le fond et pas à la question des nuisances d’images.

        c’est donc le communiquant vulgaire et raciste en mal d’images palies qui choque. merci de m’avoir aiguillé.

        J'aime

  6. Eric.F dit :

    il répond toujours à coté…se n’est qu’un raciste de plus qui accuse les étrangers du malaise social…
    fuck

    J'aime

  7. hakim dit :

    Quoi,genre vous êtes étonnés??
    L’autre mammouth Claude Alegre, sur le plateau d’une énième émission sur l’islam, c’est aussi bien lâché.Donc droite ,gauche…pas de jaloux ,les fachos sont partout.
    A nous d’en tirer quelque chose…

    J'aime

  8. […] ici du débarquement scandaleux de PPDA, de la brillante Fadela Amara, de l’excellent  Manuel Valls, des faits d’armes de Jean-Marie Le Pen ou du porte voix de la liberté d’expression en […]

    J'aime

  9. […]  j’ai entre autres raconté les déboires de Pierre Damien Kitenge vigile chez Carrefour , épinglé notre bon Ministre de l’Intérieur (alors interviewé par la future Première Tweeteuse de France) , raillé cette pauvre madame Yade […]

    J'aime

  10. […]  j’ai entre autres raconté les déboires de Pierre Damien Kitenge vigile chez Carrefour , épinglé notre bon Ministre de l’Intérieur (alors interviewé par la future Première Tweeteuse de France) , raillé cette pauvre madame […]

    J'aime

  11. […]  j’ai entre autres raconté les déboires de Pierre Damien Kitenge vigile chez Carrefour , épinglé notre bon Ministre de l’Intérieur (alors interviewé par la future Première Tweeteuse de France) , raillé cette pauvre madame […]

    J'aime

  12. […]  j’ai entre autres raconté les déboires de Pierre Damien Kitenge vigile chez Carrefour , épinglé notre bon Ministre de l’Intérieur (alors interviewé par la future Première Tweeteuse de France) , raillé cette pauvre madame […]

    J'aime

  13. […]  j’ai entre autres raconté les déboires de Pierre Damien Kitenge vigile chez Carrefour , épinglé notre bon Ministre de l’Intérieur (alors interviewé par la future Première Tweeteuse de France) , raillé cette pauvre madame […]

    J'aime

  14. […] perdre cette guerre parce que c’est au fond une guerre de civilisation. » a déclaré Manu « Le Blanco »  dimanche matin lors de l’émission Le Grand Rendez-vous d’Europe 1-Le […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :