BOOBA X LINO : COMBAT AU SOMMET !

Les deux poids lourds du rap hexagonal  ont croisé les gants sur le titre Temps Mort 2.0. Le résultat est-il à la hauteur de l’affiche ?   

Il y a deux jours, un des morceaux les plus attendus de l’album D.U.C , la collaboration avec Lino a leaké sur la Toile. Les deux hommes avaient déjà travaillé ensemble au sein de leur groupe respectif il y a déjà quinze ans sur la mixtape Sang D’Encre en 2000. Puis deux ans plus tard la carrière de Booba prenait une nouvelle trajectoire. Booba dès son premier album Temps Mort comme un cycliste se lançait dans une échappée solitaire sans plus jamais regarder derrière lui. La nostalgie ? Réunir des « artistes de la belle époque » ?  Un titre « à l’ancienne » ? Cela n’a jamais été sa tasse de thé. C’est simple, Booba n’a jamais invité un rappeur de sa génération (excepté bien sûr son ancien acolyte Ali ou encore Mala et Brams) sur ses six derniers albums.

Pourquoi ? Booba estime que dans le rap français il a « tellement d’ennemis et si peu d’adversaires » comme il le disait dans Carton Rose. Pas faux. Peut être que si Rohff son « ennemi naturel » s’en était tenu à son créneau nous aurions eu (sans les débordements extra musicaux) une vraie battle digne de ce nom. Mais ça c’est une autre histoire… Enfin, soyons honnêtes, La Fouine et Kaaris n’ont pas encore les épaules ni le palmarès pour monter sur le ring face au Duc de Boulogne. Sans se faire remarquer, le challenger est arrivé ce début d’année : Monsieur Bors. D’abord, Lino et Booba sont dans la  même tranche d’âge (l’un a quarante ans et l’autre y arrive très bientôt), ils possèdent chacun quelques classiques et restent dans le cœur de certains fans comme deux « grandes plumes » du rap français. Ensuite, Requiem l’album de Lino a des gros titres (12ème Lettre, Suicide commercial, VLB…)  et a réalisé des ventes plus qu’honorables. Enfin, les deux hommes, deux compétiteurs nés, se respectent et surtout savent que les vrais fans de rap attendent une rencontre au sommet. Ils ont réalisé leurs vœux avec Temps Mort 2.0

L’instru de Temps Mort 2.0 est discrète mais en même temps porte nos deux pugilistes. C’est Mem’s  du collectif canadien Coaton Club qui s’en est très bien chargé. Ce beatmaker français  fait tourner une boucle de piano sur une rythmique – à la première écoute assez simple – qui se révèle après une écoute plus attentive très bien travaillée.  Les « seize mesures » livrés par Booba et Lino sont uniquement destinés aux VRAIS fans de rap. Cette chanson ne plaira pas aux webzines, tumblrs et autres blogs hype qui « adorent le second degré » de Booba. Ce titre ne plaira pas non plus aux nouveaux auditeurs gavés aux titres formatés  ou aux textes scandés sur un BPM ralenti. Ne cherchez pas non plus de thèmes ou de messages dans Temps Mort 2.0. Tout est gratuit : ce n’est que de l’egotrip. Cela s’entend ils n’étaient probablement pas ensemble pour l’enregistrer. Cela ne change rien. Les deux hommes, on l’a dit, ont le même ADN. Ici comme à l’époque des fameux freestyles de la radio Générations chaque mesure a été écrite dans l’unique but d’esquinter la touche rewind du poste ! Lino démarre les hostilités sûr de lui. Il donne l’impression de parler du fond d’un canapé. Sa voix et son débit maîtrisé incarne la force tranquille. Booba au contraire pour une fois a l’air plus remonté. Lui, plus dans les aigus, avec de l’urgence dans le flow semble assis sur sur le bord d’un tabouret prêt à bondir ! Le rappeur d’Arsenïk est le plus dur des deux lorsqu’il parle du rap français (« musique émasculée prise dans la masse de tubes, comme quand Edward aux mains d’argent se masturbe ») ou de la relève : « Tu veux que j’passe la main mais y a plus que des puceaux avec la chaude pisse ». Booba n’est pas plus tendre. Lui réserve son courroux pour ses  futurs adversaires avec des phrases chocs (« Dans The Wire t’es Method Man, j’suis le grec » , « Si je les mets pas à poils ils vont retourner leur veste »,  « Je vais tellement t’enculer tu vas détester le sexe ») qui prennent du relief grâce à leurs assonances tout au long du couplet. Le rapport à l’argent ? Lino fait mine de s’interroger ( « Jaune, violet, vert : mon côté militant est sceptique, dans ma tête c’est les Lakers contre les Celtics »)  alors que Booba comme à son habitude est très clair : « Fuck être un lyriciste négro, j’suis là que pour ramener les chèque ». Cela ne l’empêche pas de revendiquer son statut dans le rap jeu avec la phrase « J’suis secteur Ä, j’suis Time Bomb. »   Difficile de départager ces deux grands MC. Chacun a donné, selon nous, sa version de l’ art de l’égotrip dans ce face à face glacial. Lino, grâce à ce featuring (re ?) lance habilement le débat qui – ça faisait longtemps – reste concentré sur les textes et rien que les textes. La surprise vient bien sûr de Booba qui sans autotune, rappe presque comme dans ses premiers albums et présente un visage qu’on avait presque oublié. Les millions, ses interviews commentés ad nauseum, sa marque de vêtements et les clashs ne doivent pas faire oublier les deux décennies de rap d’Elie Yaffa. Temps Mort 2.0 est un rappel efficace et un beau cadeau pour les VRAIS fans de rap.

Petit bonus : Fred Dudouet le beatmaker derrière le « premier » Temps Mort 

Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

3 réflexions sur “BOOBA X LINO : COMBAT AU SOMMET !

  1. dominique dit :

    Booba, cet exilé fiscal… Qu’il sirote des cocktails à Miami en regardant des strings et qu’on n’en parle plus.
    Dom, la blackette coquette

    J'aime

  2. Bapt dit :

    Mon poussin, encore une fois, laisse les adultes parler entre eux et va ranger ta chambre…Booba n’est pas plus un exilé fiscal que toi tu es intelligent. Il paye une partie de ses impôts en France. je crois qu’il n’y a que toi qui n’est pas au courant de cela. Il sirote des cocktails à Miami certes. Mais y possède également un appartement dont tu ne pourras certainement jamais te payer ne serait-ce que le porte-clef. Il possède aussi des voitures dont le prix des jantes doivent grosso modo correspondre à ce que tu as mis de côté durant toute ta vie. Bref, lui a réussi, tandis que tu es un bon gros looser « made in France ». Allez, ma loutre, fais toi une raison, le seul pouvoir que tu as dans ce monde c’est celui de tes deux index qui te servent à écrire tout et n’importe quoi à travers ton ordi…

    J'aime

  3. ju dit :

    bien dit !!!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :