LA BÊTE  DU TREIZIÈME JOUR

13 novembre : attentats de Paris commis par des djihadistes français. 13 décembre : large succès du Front National. Petites impressions sur cette  fin d’année sous le signe de cette menace : la Bête Du Treizième Jour.  

13 novembre. Une série d’attentats frappe Paris.  130 morts et 351 blessés tombent sous les balles de djihadistes français.  Au moins trois auteurs de ces horribles crimes sont Français. Ismaël Omar Mostefaï , 29 ans a été identifié comme l’un des kamikazes du Bataclan est originaire de Courcouronnes dans l’Essonne. Samy Amimour, âgé de 28 ans, originaire de Drancy dans le 9.3  est également un des kamikazes qui s’est fait exploser dans la salle de concert.  Enfin, Foued Mohamed-Aggad était un Strasbourgeois de 23 ans.  Selon le Ministère de L’Intérieur 1683 Français sont impliqués dans les filières djihadistes syro-irakiennes depuis janvier 2013. 1683 !  A chaud, beaucoup de personnes ont appelé les Français musulmans (et non pas les « musulmans de France »)  à « prendre leurs responsabilités ». Que dire ? Que faire ? S’excuser pour le comportement de ces monstres ? Cela reviendrait à faire d’eux des « frères de foi »,  ce qu’ils ne sont pas. Tenir un discours « sans équivoques » ? C’est peut-être déjà mieux. Ainsi Tariq Ramadan estime que « les musulmans ont la responsabilité d’avoir un discours extrêmement clair sur l’islam: la condamnation de ces attaques terroristes, de cet extrémisme violent, (…) sur ce qui est acceptable en islam et ce qui ne l’est pas », a-t-il déclaré dans un entretien avec l’AFP à Doha. Il reste  de nombreuses questions en suspens. Quel est le cheminement d’une personne qui décide de partir en Syrie pour s’entraîner  à tuer ses concitoyens ?  Que va chercher un jeune Français – peu importe son origine ou sa religion – dans ce conflit ? La réponse ne peut pas être que religieuse et géopolitique. Ce n’est pas de l’angélisme de dire qu’il y a aussi du social derrière tout cela et parfois aussi du psychologique. On vient de vivre deux attentats meurtriers en un an perpétrés par des Français.  Sans vouloir les dédouaner il y a sans aucun doute des choses dans ce pays qui n’ont pas fonctionné.

13 décembre. Les électeurs du Front National sont encore plus nombreux au premier tour des élections régionales.  En tête dans six régions à l’issue du premier tour de l’élection régionale, le Front a échoué au second.  Les chiffres sont moins rassurants. Dimanche, au second tour des régionales, 6 820 147 électeurs ont voté pour la bande à Jean-Marine Le Pen.  Cela représente plus de 800.000 voix supplémentaires par rapport au premier tour et surtout un nouveau record : le FN bat en nombre de voix son score de la présidentielle de 2012. Plus de six millions de gens qui votent FN et peut-être plus de sympathisants… Ces chiffres énormes sont une gifle qui permet de rester éveillé. Certains médias essayent encore de nous présenter les électeurs du FN comme des gens « déçus par la gauche », « sans repères »  qui veulent essayer « quelque chose de nouveau » etc. C’est possible. Mais aujourd’hui, on trouve de tout dans le vote Front National ! Probablement des avocats comme Marine Le Pen , Louis Aliot ou Gilbert Collard.  Des gens instruits comme monsieur Golnisch  diplômé de japonais à l’Institut national des langues et civilisations orientales, des anciens idéalistes comme Robert Ménard ancien président de Reporters Sans Frontières, probablement des filles à (grand) papa comme Marion Maréchal Le Pen et sûrement des homosexuels comme Florian Phillipot le numéro deux du parti.  Arrêtons d’être distrait par l’épouvantail Jean-Marie Le Pen, les petites phrases et regardons leurs bilans et leur programme disponible ICI.

Je ne mets pas sur le même pied d’égalité les électeurs du FN  aux terroristes djhadistes. La malhonnêteté intellectuelle ou la mauvaise foi des premiers n’est pas comparable à la folie aveugle et meurtrière des seconds. Reste que la Bête Du Treizième Jour est une vraie menace. Certains Américains lorsqu’ils évoquent la situation des Noirs aux Etats-Unis utilisent le terme de « cauchemar américain ». Là-bas il y a quatre siècles de frustrations, de violences et de non-dits  auxquels ils ne trouvent aucune solutions. Ici on a longtemps parlé de « fracture ». Aujourd’hui, entre le paternalisme de gauche – du type S.O.S Racisme – ou le racisme de droite on se retrouve face à un cratère. Certes ce « malaise » français n’est pas aussi vieux (l’extrême droite existe depuis plus d’un siècle et la colonisation puis sa conséquence est toute aussi vieille) que l’américain. Les récents événements montrent que la Bête Du Treizième Jour est bien là prête à sortir du bois à tous moments.  Rendez-vous au 13 janvier ?

Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :