10 CHOSES A SAVOIR SUR LE DERNIER ALBUM DE KANYE WEST

Le septième album  solo de Kanye Omari West est enfin disponible. Chef d’oeuvre ?  Mixtape brouillonne ? Ou outil de promotion pour sa ligne de vêtements The Life Of Pablo  reste l’évènement musical de ce début d’année. Le titre, les textes, le lancement au Madison Square Garden, ses tweets outranciers, ses obsessions, ses ambitions…J’ai tenté de vous décrypter le dernier album de Mister West.

1. LA VIE DE SAINT PAUL      

 Kanye a mis du temps à trouver le titre. Ce devait être So Help Me God au environs de mai 2015. Deux mois plus tard ? Il proposait Swish.  Il y a encore deux mois il partait sur Waves. Monsieur West qui pourtant donne  l’impression d’être bourré de certitudes semblait à l’ouest. Alors le 2 février, sa charmante épouse est venue à la rescousse et a proposé un sondage sur Twitter  :

Kanye n’en a pas tenu compte. Le 11 février  il va finalement annoncer sur Twitter le nouveau nom de son projet : The Life Of Pablo.  Ni Escobar, ou Picasso, le « Pablo » auquel Yeezy fait référence est « Paul » en espagnol : Saint Paul.  Explication ?  Paul … The most powerful messenger of the first century… He was a learned man not of the original sect so he was able to take the message to the rest of the world. Ok.  Kanye reste mégalo, mais  est passé de Yeezus dans son dernier album à un de ses apôtres. On progresse.

 

 2. LE LANCEMENT AU MADISON SQUARE GARDEN

Le principal objectif pour Kanye, on en parlera plus loin,  ce début d’année était de présenter la troisième édition de sa collection de vêtements avec Adidas. Comme monsieur West ne fait rien comme personne, ce défilé a été mis en scène par la plasticienne et photographe italienne Vanessa Beecroft dans une petite salle à Manhattan entre la 7 ème et 8 ème avenue : le Madison Square Garden de New York. 20 000 personnes aussi différentes qu’ Olivier Rousteing le DA de Balmain, MC Hammer,  50 Cent,  Jay-Z, Pusha T, l’actrice Rosie O’Donnell, Young Thug, Anna Wintour et bien sûr le clan des Kardashian. Tout le monde est venu voir son défilé et accessoirement écouter son nouvel album branché sur un câble d’un ordinateur ! Si vous n’étiez pas à New York cet happenning était retransmis en direct dans vingt-cinq pays ( chez nous c’était diffusé dans des cinémas Pathé) et en livestream sur Tidal.  Vous pouvez regarder son show d’une heure ICI

 

3. COUVERTURE

Kanye depuis qu’il a abandonné sa peluche mascotte avec 808 & Heartbreak choisit pour ses covers  des concepts originaux. Pour The Life Of A Pablo il a fait confiance à  Peter de Potter un artiste belge proche de Raf Simons depus 2001. Celui-ci, ancien directeur artistique la Maison Dior, collabore aujourd’hui avec Adidas….comme Kanye. Est-ce comme cela que la connexion s’est faite ? Qui sait ? Peter De Potter « expose » seulement son travail sur Tumblr où il trouve son inspiration. Les Internets ont rapidement trouvé que son « oeuvre » ressemblait beaucoup  au single  Nothing Fails de Madonna sorti en 2003.

Vous pouvez vous aussi vous créer votre Life Of Pablo  ici

 

4. TWITTER révèle les 140 CARACTÈRES DE  MONSIEUR WEST

Vous  souvenez-vous de la tournée de promo de Yeezus ?   Ye était comme possédé par Le Malin !  Il passait son temps à se « chiffonner » avec des paparazzis jusqu’à la  « bagarre » loufoque à l’aéroport de LAX à Los Angeles. Ensuite Kanye a enchaîné  des interviews plus folles les unes que les autres. Il était tour à tour lunaire (comme avec Zane Lowe sur BBC 1), tendu avec le Breakfast Club ou intense comme le désormais classique entretien avec Sway Calloway.   Ce début d’année pour The Life Of Pablo Kanye n’a (pour l’instant) pas fait d’interviews. Il choisit de s’exprimer sur Twitter sans filtres. Il semble écrire à peu prés tout ce qui lui traverse l’esprit et révèle ses multiples visages. Il y a d’abord le Kanye cool qui la plupart du temps est positif . Il remercie Adidas, Lebron James, Michael Jordan et ses collègues rappeurs comme 50 Cent, Q-Tip ou encore Diddy à qui il rend des hommages appuyés. On retrouve le Kanye mégalo qui veut être le directeur artistique d’Hermés, qui se compare à Walt Disney, Michael Jordan ou Stephen Curry. Oklm comme disent les « djeunzs ». Il y a également le Kanye pas très « Charlie » qui intime aux  « publications des Blancs » de « ne plus parler de la musique noire »  ou qui déclare  que Bill Cosby est « innocent ».  On  a droit  aussi au Kanye candidat aux élections présidentielles de 2020 qui confie l’anecdote d’une institutrice payée « seulement » 370 dollars par jours…. Enfin on a découvert le Kanye atteint du blues du bussinessman. Il a ainsi expliqué être endetté à hauteur de 53 millions de dollars. Il a donc décider de demander 1 milliard de dollars à Mark Zuckerberg le fondateur de Facebook  le jour de son anniversaire. Magnifique. Mais son plus grand moment reste la nuit du 27 janvier lorsqu’il va s’en prendre au pauvre Wiz Khalifa.  Kanye le tacle sur sa musique  (« Je ne connais personne de mon entourage qui a écouté un de tes albums entièrement » , « ton premier single est banal à mort », « T’as volé tout ton style à Kid Cudi »…)  sa garde-robe (« Je suis allé voir ton compte Twitter et tu portes des pantalons sympas ») et sur sa vie privée.  Il va tacler Amber Rose (« Tu laisses une strip-teaseuse te piéger »)  s’en prendre à l’enfant (« ton enfant m’appartient »… )  avant de tout effacer puis de présenter ses excuses auprès de Wiz et de son ex Amber.  Bref, Kanye avec la publicité qu’il donne devrait plutôt demander un milliard à Jack Dorsey un des quatre fondateurs de Twitter.

 

5. KANYE SIFFREDI

Scoop : le monde est sexiste. Re scoop : le rap aussi. Les termes « bitch » et « hoe » qui sont normalisés, les femmes exposées comme des objets, les paroles parfois misogynes… Malheureusement tout cela est bien présent dans le rap américain. Kanye West qui n’est pas un rappeur comme les autres évidemment là aussi va encore plus loin ! Déjà dans une ancienne interview donnée au Sun ‘Ye confiait être un « sex addict » et « adorer » regarder des flms X.  On se souvient aussi que Nicki Minaj avait confié dans un article au magazine Complex que lors de l’enregistrement de My Beautiful Dark Twisted Fantasy  Kanye lui proposait de regarder des films X…au petit déjeuner. Cela explique-t-il son goût pour les jeunes femmes gracieuses et distinguées comme Amber Rose et Kim Kardashian ?  Mister West dans The Life Of Pablo atteint un autre degré. Il fait plusieurs fois référence à sa femme comme « bitch » (comme lorsqu’il revient sur son ex Ray J) et propose d’avoir une relation sexuelle avec Taylor Swift parce que « il a rendu cette pute célèbre »… Enfin il a  quelques petites phases  (« Now if I fuck this model and she just bleached her asshole »,    « I know it’s corny niggas you wish you could unswallow »…)   qui n’ont pas besoin de traductions et de commentaires.  

 

6. I LOVE KANYE  

I Love Kanye, le neuvième titre de The Life Of Pablo est selon moi le meilleur titre du projet. Il ne chantonne pas et ne chouine pas avec de l’autotune. Ici Kanye Omari West rappe. C’est un a capella de même pas une minute où il donne tout ce que j’aimais chez lui. Il y a sa voix  (et son petit accent du Midwest qui traîne un peu sur les voyelles) le flow, l’interprétation  et surtout un texte qui est une perle d’égotrip. Il n’y a que lui qui puisse faire ça :  ‘What if Kanye made a song about Kanye, called ‘I Miss the Old Kanye’ /  Man, that would be so Kanye ! That’s all it was Kanye.  We still love Kanye and I love you like Kanye loves Kanye. »  Mégalo assumé mais encore avec du second degré (ce qui est rassurant) , Kanye désamorce le titre en éclatant de rire à la fin. Depuis une semaine I Love Kanye inspire des beatmakers qui proposent des remixs. Comme la RIAA a fait sauté les soundclounds on ne retrouve plus la version de DJ Thoro  mais il y a  encore celle de Illmind , du jeune Key Wane (proche de Big Sean), la version grimy et boom bap de DJ Primo  et surtout celle du DJ et producteur de Chicago Stefan Ponce.

 

7. THE LIFE OF A PABLO A RÉVÉLÉ  UN VRAI CONNARD 

Qualifié de « Jackass » par Barack Obama,  Kanye à cause de ses nombreux excès a droit à tout les noms d’oiseaux . Rassurez-vous il  y a bien sûr pire que lui. On vous présente Martin Shkreli, 32 ans,  spéculateur et entrepreneur, notamment connu pour avoir augmenté de 5.400 % le prix d’un médicament essentiel dans le traitement du sida. Amateur de rap, Martin Shkreli avait réussi à acquérir, pour 2 millions de dollars début décembre, l’unique exemplaire du dernier album du Wu. Martin La Crapule avait annoncé vouloir racheter le disque pour 10 millions de dollars… à condition d’être le seul à pouvoir l’écouter.

 

8. INSANE IN HIS BRAIN ? 

« Name one genius that ain’t crazy » clame Kanye sur le titre Feedback.  Si les artistes étaient des gens raisonnables et posés cela se saurait. Ainsi dans le dernier documentaire Journey From Motown To Off The Wall  tourné par Spike Lee  on peut entendre des déclarations d’un jeune Michael Jackson qui parfois ressemblent presque mots pour mots à des tweets de Kanye… On le sait Kanye a toujours été « intense ». Dave Chappelle raconte (ici à partir de 4’10 ») sa première rencontre avec l’alors jeune beatmaker et c’est à hurler de rire. Il y a presque dix ans lors de l’écoute de Graduation au studio de la Seine à Bastille, je me souviens d’un coup de sang de Kanye. Normal, des journalistes au fond de la salle avaient eu l’outrecuidance de faire du bruit. « Auriez-vous parlé durant l’écoute de ‘What’s Goin On’ de Marvin Gaye ? » avait-il vociféré. Quelques minutes plus tard Kanye, s’excusait et recommençait l’écoute en rappant tous ses titres ! Kanye explose durant les interviews, disjoncte sur Twitter ou encore  récemment pique des énormes colères dans les loges de l’émission Saturday Night Live. Nous rions.  Puis parfois comme lorsqu’il dit certaines paroles, on est un peu embarrassé par ce comportement erratique. Kanye doit-il se faire soigner ? Rhymefest, MC de Chicago et ghostwriter pour ‘Ye ( depuis Jesus Walks jusque New Slaves) interpellé le 12 février sur Twitter par un fan lui demandant de retravailler avec lui, a répondu : « il ne va pas bien. » Fest a également écrit « mon frère a besoin d’aide, sous forme d’accompagnement. Spirituel et mental. Il devrait s ’éloigner du public et guérir. »  Kanye a donné sa définition hier soir sur Twitter : « I’m not crazy. I’m free. » Bon.

 

9.  UNE GROSSE MIXTAPE ! 

Que penser des dix-huit titres de The Life Of Pablo ?  J’en suis à plus d’une dizaine d’écoutes et je persiste et signe : c’est une très grosse bonne mixtape. Comme l’indiquait justement mon camarade Raphaël Da Cruz ( ICI ), journaliste à l’ abcdrduson il a manqué une tête pensante sur ce projet. Aucune cohérence, quelques titres sans grands intérêts et chose rare chez Kanye : plusieurs rendez-vous ratés.  30 Hours avec Andre 3000 au refrain ?  Sur pourtant une bonne prod de Karriem Riggins ‘Ye  sur le troisième couplet machouille des débuts de phrases, fait des yaourts et des dédicaces : hallucinant. Jamais dans sa discographie Kanye West n’a été aussi désinvolte. Que penser du fainéant Famous avec Rihanna ?  Il a empilé des samples ( Do What You Gotta Do de Nina Simone, Bam Bam de Sister Nancy) sur une rythmique sèche et des adlibs peu inspirés de Swizz Beatz.  Blood On The Leaves dans Yeezus construit de la même manière était largement mieux réussi. Enfin,  No More Parties In LA, produit par Madlib tiré d’une session de 2010 n’est pas à la hauteur de l’affiche. Kendrick et Kanye ? Ce devait être un feu d’artifice. C’est au mieux un gros pétard. Ici, chacun rappe de son côté. C’est tout. On salue la performance des deux MC mais on est en droit d’attendre plus d’un producteur de la trempe de Kanye. Depuis son premier album en 2004, il est connu pour être un vrai producteur au sens large du terme. Pas au sens « hip-hop » où il est seul derrière les machines. Kanye est plus comme un chef d’orchestre. On se souvient que le titre All Of The Lights dans My Beautiful Dark Twisted Fantasy comptait quatorze artistes dans les crédits ! Dans The Life Of Pablo, Yeezy a appliqué la même méthode. Sur Twitter il a par exemple confié que Drake est passé durant la session de 30 Hours.  On découvre la voix de Young Thug, la programmation de Havoc de Mobb Deep sur Real Friends et Famous,  la touche de Metro Boomin  ou la plume de Cyhi The Prince sur onze titres. Le site DJBooth.com a comptabilisé (en tenant compte des artistes samplés) plus de cent artistes crédités !  Point positif, dans cette grosse mixtape, la démarche de Kanye est plus spontanée. Il travaille des échantillons ( des voix, des samples, des prods….) et les réorganise à sa manière pour donner quelque chose d’original. C’est ce que l’on retrouve dans Real Friends entre Kanye et  la voix rocailleuse de Ty Dolla $ign qui se marient à merveille. Il y a bien sûr l’incroyable intro avec les voix de Kelly Price, The Dream et l’excellent « seize » de Chance The Rapper. Le titre Waves révèle le talent de Chris Brown et l’épuré FML  met en valeur le falsetto de The Weekend. Ce côté inabouti et instantané de The Life Of Pablo amène il faut le reconnaître un certain charme que les autres disques de Kanye West n’avaient pas.  

 

10. The Life Of Pablo est-il à l’image de la vie de KANYE  ?

Quelle est la place de The Life Of Pablo dans la discographie de Yeezy ? Meilleur que le difficile d’accès Yeezus ? Pas difficile. Face à Graduation,  808 And Heartbreak et selon moi le plus abouti MBDTFThe Life Of Pablo ne tient pas la comparaison. Même si malgré cela il reste devant la concurrence c’est un demi échec. Ne parlons même pas de la promo improvisée et des rajouts de titres à la dernière minute. Kanye West est passé de petit « ghost beatmaker » pour D.Dot Anglettie (un membre des Hit Men de Puff)  à  Super Producer, puis  Super Star du rap à Superstar tout court. Il l’avait prédit et le répétait déjà à longueur d’interviews.

Depuis quelques années il s’est mis en tête de devenir un grand « créateur ». Cela l’obsède. Du coup, la musique aujourd’hui  n’est plus sa priorité. C’est devenu un outil pour accompagner ses défilés de mode ou des pubs pour Adidas. Pour un fan de la première heure de la musique de Kanye ( son travail sur la rythmique dans College Dropout, les textes à fleur de peau, les combinaisons originales…) c’est difficile à accepter. Contradictoire, géniale, excessive, drôle, brillante, brouillonne La Life Of Pablo est à l’image de la nouvelle Life de Kanye. C’est la vie de monsieur West.

Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

2 réflexions sur “10 CHOSES A SAVOIR SUR LE DERNIER ALBUM DE KANYE WEST

  1. […] Week. Twista, lui, pour sa première date à Paris est en showcase intimiste à la Manufacture 111. The Life Of Pablo, le huitième projet de Yeezy passionne tout le monde alors que Living Legend le dernier EP du OG […]

    J'aime

  2. Life Of Pablo est-il à l’image de la vie ACTUELLE de Kanye comme Graduation ou 808 And Heartbreak reflétaient le Kayne de l’époque. Du coup je vois cette album juste comme une étape de l’évolution de l’artiste qui comme tout un chacun est influencé par la vie qu’il mène à l’instant T ou il enregistre ses morceaux !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :