OBSERVATOIRE DU RAP GAME 117

La première bande annonce du film sur 2 Pac, Sneazzy VS ABCDR Du Son, PNL et Hamza dans la presse américaine, Maahlox ne rit pas à Paris, Young Thug pose avec Dosseh, Little Simz booste l’Euro and all that good stuff…Sit Back Relax !

TUPAC : le film est fini !  

Le succès du film  Straight Outta Compton a-t-il ouvert les appetits d’Hollywood ? Selon le site The Boombox le tournage a démarré le 15 décembre et s’est terminé ce 12 avril. Depuis cinq ans on parlait de monsieur John Singleton  puis de Antoine Fuqua (qui a entre autres réalisé Training Day) derrière la caméra. C’est finalement le réalisateur de clip Benny Boom qui s’y est collé. Pourquoi pas ? Demetrius Shipp Jr qui interprétera le James Dean du rap n’a aucune expérience au cinéma. Mouais. On parle également  de l’excellent Jamie Hector (Marlo Stanfield dans The Wire) dans la distribution  mais malheureusement aussi de Gravy pour reprendre le rôle de Biggie. Il y a quelques jours, le 16 juin (Tupac aurait eu 45 ans) un premier trailer de ce film  a été publié.  All Eyez On Me sortira aux États-Unis le 11 novembre prochain.

 

QUI EST KAMAIYAH ?

Oakland, California nous a donné le légendaire Too $hort, l’icône Mac Dre, les sous-estimés Digital Underground et l’inoxydable E-40.  Depuis quelques mois, les médias américains ont jeté leur dévolu sur une nouvelle artiste de la ville : Kamaiyah. Les uns la compare à Missy Elliott, les autres à MC Lyte.  Tranquille. Après une première écoute ce rap simpliste me fait plus penser à une version améliorée de la catastrophe Kreyashawn, mais bon….La jeune fille remplit des salles et vient de signer chez Interscope. Téléchargez son projet A Good Night In The Ghetto ICI  pour vous faire votre propre opinion.

 

PNL dans THE FADER et  HAMZA chez Pitchfork 

Ce mois de juin, les rappeurs francophones ont la cote dans les médias américains.  Les deux frères du 91 s’étaient déjà retrouvés dans le magazine new yorkais en mars dernier. Ils avaient déjà eu droit à un article plus qu’élogieux. Cette fois-ci,  PNL s’est carrément retrouvé sur la couverture, plus un gros papier et une session photo. La classe. Hamza, le petit Bruxellois qui monte, lui, a eu une belle chronique dans le site Pitchfork.  Surprenant ?  A priori oui mais finalement compréhensible lorsqu’on connait la ligne éditoriale de ces deux magazines.  Ainsi The Fader, Pitchfork, Spin et dans une moindre mesure Complex sont connus pour se pâmer devant des artistes comme Young Thug ou Gucci.  À quand Jul dans le New York Times ? 

 

DOSSEH X YOUNG THUG

Thugga Thugga lors de sa venue à Paris pour deux concerts en novembre dernier n’a pas fait que chanter sur la banquette arrière de la charmante Betty Richoux. Def Jam France, le label de Dosseh a sorti des milliers d’euros (*cymbales*) pour s’offrir ses services. C’est lui qui épaule Dosseh pour le lancement du premier single de l’album Yuri.  Young Thug n’est pas le seul à briller : à la prod Mr Punisher, ( l’homme derrière 4G de B2O et surtout Diego de Tory Lanez !)  prouve qu’il est un des beatmakers français à surveiller. Reste Dosseh qui n’a plus qu’à s’appliquer pour donner un couplet correct.

 

DAMANI NKOSI  Ethiopia 

Il y a deux ans, Damani Nkosi un rappeur d’Inglewood présentait un ambitieux et mature premier album : Thoughtful King.  Injustement ignoré par les gros blogs US (à l’exception de 2DopeBoyz, DJ Booth ou HipHopDX) ce projet est tombé dans l’oubli. Indépendant, ce vétéran (il a été repéré  au début des années 2000 dans le magazine The Source) qui a notamment collaboré avec Snoop, aujourd’hui continue à son rythme de pousser son projet. Il a dévoilé cette semaine Ethiopia avec au refrain le jeune Sid Sriram un hymne à la beauté « habesha ». Un bijou.

 

JOKE est de retour.

Les choses ont été très vites pour Joke. Trop vite ? Peut-être. Des EP, des clips très efficaces, quelques concerts, une signature chez Def Jam France et surtout un gros buzz. Placé en pole position de la relève du rap français, Gilles Soler alias Joke, visage poupin, grillz clinquants et paroles crûes n’a finalement pas rencontré un large public. En revanche, il a un public. C’est à eux que Joke s’adresse avec cette nouvelle chanson (au titre emprunté du remix de Hotline Bling de Jadakiss ? ) barrée qui déjà divise.  C’est bon signe.

 

MAALHOX LE VIBEUR à Paris. 

Ce jeune camerounais a-t-il un toc ?  Dans ses récentes chansons ( son tube ça sort comme ça sort ,  Tuer Pour Tuer  ou L’Argent C’est L’Argent ) il martèle ses refrains comme un publicitaire. Ce qu’il perd en originalité, Maalhox le gagne en efficacité. Dans ce nouveau titre tourné dans notre belle ville de Paris, Maalhox s’est éloigné des clichés pour se plonger dans le  côté obscur.  Au menu, refrain efficace,  une gouaille made in Cameroun qui sonne et derrière l’outrance un éclairage sur la mentalité d’une certaine jeunesse africaine.

SNEAZZY VS ABCDR du SON

C’est le buzz de ce début de semaine. Après le « remix » de Shutdown de Skepta sorti il y a deux semaines, Sneazzy dévoile un nouveau clip inédit. Sur Amaru, on a un brin d’introspection (il parle notamment de sa relation difficile avec son père) et surtout beaucoup de flambe : c’est le principe même de l’égotrip. Ce qui fait réagir le petit monde du rap c’est la phase : « j’ai pas besoin des vieux sites de salopes et j’en place une pour les salopes de l’Abcdr! »  Ouuuh ! La rumeur dit que cette déclaration d’amour serait  la conséquence d’une chronique (que vous pouvez lire ICI) rédigée par le camarade Mehdi il y a quatre ans. Flambeur mais rancunier monsieur Sneazzy….

LITTLE SIMZ rappe pour l’Iphone.

La jeune anglaise ne s’arrête plus.  Elle a seulement 22 ans mais depuis six ans elle enchaîne les projets (quatre mixtapes, sept EP et un album) et les concerts. Depuis le début de l’Euro, on peut entendre son titre Wings ( tiré de son album A Curious Tale of Trials + Persons) dans le nouveau spot d’Apple pour l’Iphone.  Propre.

 

Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Une réflexion sur “OBSERVATOIRE DU RAP GAME 117

  1. […] des années 90. Ensuite on trouve les très bons élèves. Ce sont les  J. Cole, Kendrick Lamar, Young Thug, Meek Mill, le sous-estimé Big K.R.I.T, Vince Staples, Tyler The Creator, Travis Scott, Chance […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :