LA PRISON POUR le violeur !

Je n’avais pas envie d’écrire. Le récit du lynchage vécu par ce jeune homme m’avait plutôt donné envie de vomir. 

Soyons clairs, je ne veux pas « La justice Pour Théo ».  Je demande la prison pour ses quatre agresseurs. Sortons du schéma éculé de la relation tendue entre « le petit jeune de banlieue au mauvais moment au mauvais endroit »  face aux forces de l’ordre « débordés, mal formés et sous pression ». Je ne vois qu’un citoyen Français (et ouais), Noir, insulté, humilié puis agressé sexuellement par  le policier (qui avec la complicité de ses collègues Tony, Maxime et Jérémie.  Dans l’article du Parisien, qui relate ce lynchage,  le génie, déclare : « je décidais de porter à l’individu des coups de matraque télescopique en visant ses membres inférieurs dans l’espoir de lui faire perdre l’équilibre et de l’amener au sol».  C’est donc en « visant les membres inférieurs » que ce génie a « par erreur » pénétré sur une dizaine de centimètres dans les chairs du jeune homme.  En gros, un policier a violé un citoyen dans la rue. Mais par erreur. On croît rêver…. Quelques personnes vont rapidement prendre la mesure de la gravité de cet acte barbare. Bruno Beschizza maire pourtant très à droite d’Aulnay-sous-Bois  a directement et sévèrement condamné ces faits. Cet ancien policier a du flair.  Il a compris que sa ville allait partir en fumée s’il ne prenait pas fermement position pour la victime. François Hollande,  président défait mais qui demeure un fin tacticien, va se dépêcher au chevet du jeune homme. Un policier qui viole un citoyen lors d’un contrôle d’identité ? Cela peut embraser les quartiers populaires et (encore plus) ternir le bilan de son triste quinquennat.  Il fallait donc se positionner. Hollande s’en tire avec un tweet (« Théo a réagi avec dignité et responsabilité. La justice a été saisie, il faut lui faire confiance. Elle ira jusqu’au bout. »)  une belle  photo et surtout (en échange ?) un appel à l’apaisement délivré par la victime.

 

En revanche, le « système » reste sur ses positions. Les syndicats de police  montent au créneau.  Selon eux « on ne respecte pas la présomption d’innocence » de son client. Son avocat, au micro de France-Info le 9 février, déclarait que le génie était « bouleversé ». Pervers mais sensible le Marco. Le pire viendra du parquet qui a d’abord ouvert une enquête pour viol en réunion. Puis,  moins de 48 heures après,  a re qualifié les faits en « violences volontaires aggravées ». Or l’article 222.23 du Code pénal indique que « tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu’il soit, commis sur la personne d’autrui, par violence, contrainte, menace ou surprise, est un viol. »  Pour une fois que le droit est clair….Le coup final est arrivé ce jeudi 9 février. Les premières conclusions  de l’IGPN, l’Inspection générale de la police nationale sont tombées et comme d’habitude n’ont pas déçues. Selon la chaîne LCI, l’IGPN a privilégié dans ses premières observations la thèse de l’accident, de « l’opération qui tourne mal », faisant valoir que le jeune homme de 22 ans « a fait preuve de résistance face aux agents qui tentaient de le menotter ».  Evidemment.

On arrive au coeur du problème. Ces fameux hommes Noirs ou maghrébins qui ont toujours la mauvaise habitude de « faire preuve de résistance » lors d’anodins contrôles d’identité. Par exemple, cela fait  huit mois que l’on ne sait toujours pas comment ni pourquoi Adama Traoré est mort. Amadou Koumé dont la mort avait été caché un mois (!) à ses proches a perdu la vie en mars 2015 dans un commissariat du 10 ème arrondissement dans des circonstances peu claires. J’en parlais déjà ICI. La même année, au mois d’avril le guadeloupéen Pierre Cayet, 54 ans est mort agressé dans un commissariat de Seine-Saint-Denis. Sa famille n’a toujours pas d’explications valables….

 

Dans cette tragédie, la première chance de Théo est d’être encore parmi nous pour pouvoir raconter son calvaire. Sa deuxième « chance » est qu’il n’a pas eu « que » des coups au visage. L’IGPN, ce serait fait un plaisir de classer ce dossier sans suite.  Dans le cas de Théo, la mauvaise foi de l’IGPN et du  parquet, ne pourront jamais justifier l’ « introduction accidentelle » d’une matraque dans l’anus d’un citoyen. Même aux Etats-Unis, pourtant à la pointe en violences policières, la justice a dû condamner le policier violeur. Ainsi, en 1997, l’immigrant haïtien Abner Louima, torturé et sodomisé  par l’agent Justin Volpe dans un commissariat new-yorkais  a reçu 9 millions de dollars de la part de la ville et des excuses du maire Giuliani. Justin Volpe a été condamné à trente ans de prison.

 

Pour finir, je pense que toute la classe politique, la société civile et les policiers « normaux » devraient condamner cet acte.  Radoter sur Trump, le « muslim ban », le Brexit et la montée du FN  à longueurs d’editos c’est bien gentil mais aujourd’hui il faut être clair. Je ne veux pas « La justice Pour Théo ». Je demande la prison pour le violeur et  ses complices.

Publicités
Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

10 réflexions sur “LA PRISON POUR le violeur !

  1. Calagan dit :

    Flippant… Je comprends plus rien à ce qui se passe dans mon pays, et je transpire quand je lis les réactions des « gens du commun » qui défendent la police (par exemple dans les commentaires du figaro). J’ai l’impression d’être aux USA dans les années 50, quand la ségrégation officielle rendait ce genre d’affaires parfaitement justifiées.
    Sauf qu’on est en France, en 2017, et que nulle part il est écrit que les noirs ou les arabes ne sont des sous-citoyens…

    Aimé par 1 personne

  2. cocoboyz dit :

    Y a pas de Marc Antoine parmis les policiers mis en examen dans l’affaire Théo. Vous auriez du suivre votre intuition qui vous disait de ne pas écrire ou vérifier l’exactitude de vos sources.

    J'aime

      • cocoboyz dit :

        Mais C’est une ironie du sort votre lien .
        Le même journal publie exactement l’info inverse … Sans doutes le journaliste à t il compris qu’il venait d’incriminer a l’aveuglette le nom d’une personne innocente .
        Vous aimeriez vous avoir votre nom sali dans une affaire juste par excès de zèle des médias et les gens vous courir après ?!!!
        Ce Marc Antoine est victime d’un véritable lynchage sur internet par des gens comme vous qui appelez vengence sans prendre de recul.
        Les médias ne sont pas parole d’evangile.
        Vous devriez maintenant modifier votre article en conséquence et faire un mea culpa .
        http://www.leparisien.fr/faits-divers/affaire-theo-le-cauchemar-de-marc-antoine-c-policier-traque-sur-les-reseaux-sociaux-10-02-2017-6671187.php

        J'aime

      • L'Aiguille dit :

        1. Je « n’appelle pas vengeance », je demande la justice.
        2. Je n’ai rien à modifier car vous semblez être assez intelligent pour l’avoir remarqué, le problème ici n’est pas le nom du présumé violeur mais surtout les actes pour lesquels il est accusé.
        Cordialement.

        J'aime

      • cocoboyz dit :

        donc vous ne lisez et propagez sur le net que ce qui vous intéresse peut importe si c’est vrai ou pas… Belle Éthique .
        Je vais vous dire quelque chose : afin d’être crédible quand on réclame la justice , faut s’assurer d’être irréprochable dans son discours car la calomnie est condamnable au même titre que toute autre type d’agression.
        Ce Marc Antoine .C est le nom d’une personne innocente jettée en pâture dans les médias et vous n’êtes qu’une des nombreuses charognes qui se précipitent trop vite pour vous délecter de cette pitence.
        Quand on se trompe de cible la moindre des choses est de corriger son tir.
        Bonsoir

        J'aime

      • L'Aiguille dit :

        C’est le prénom ( que j’ai supprimé) qui vous dérange vraiment ? Vous avez lu que ce n’est pas l’unique propos de ce post ? On en parle du fond ? Où vous allez continuer à ergoter ?

        J'aime

  3. Imbert dit :

    C répugnant immoral. . Theo tous avec toi , ke justice soie faite pour que cela ne se passe plus ainsi. . Bon rétablissement theo

    J'aime

  4. cocoboyz dit :

    J’ai lu votre article bien sur et sur le fond je ne peux que vous soutenir dans votre constat malheureux de la société en France. C’est par ce que le reste de votre écrit est parfaitement justifié et cohérent qu’il eu été dommage de le discréditer avec une calomnie.

    J'aime

  5. […] Le viol de Théo.  Dernièrement les  médias évoquaient « les contradictions dans l’affaire […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :