[CLIP] KENDRCK LAMAR HUMBLE

Après avoir dévoilé The Heart Pt 4 et officialisé son retour pour le 7 avril, Kendrick Lamar balance le gros  clip Humble.  Petit décryptage.

Après avoir lu  les mots « Humble« , « new Kendrick »  300 fois dans ma timeline ce matin j’ai rapidement compris que le petit prince de Compton avait encore frappé… Cette petite merveille de trois minutes est réalisée par Dave Meyers (qui a plus de 200 clips à la ceinture dont quelques-uns pour Missy Elliott ou Jigga.) et The Little Homies alias Dave Free (le boss de TDE) et Kendrick Lamar. Notez qu’on doit déjà au duo les derniers clips de Kendrick (à part King Kunta) depuis To Pimp A Butterfly et surtout la performance aux Grammys Awards l’année dernière.

L’autre agréable surprise est la musique composée par Mike Will Made It.  Les deux jeunes hommes font de bonnes choses ensemble ( la chanson Buy The World (avec Future, Weezy et Brandy est sous-estimée) et cela « rafraîchit » le propos de Kendrick. En effet, la prod’ pesante de The Heart Pt4 ne m’avait pas convaincue et je craignais que Kendrick s’entête dans la direction musicale de son indigeste troisième projet untitled unmastered. Humble est simple : une basse et des claviers menaçants qui collent très bien au propos.

Humble est tout le contraire du titre. Dans la bouche de Kendrick  cela m’a fait penser à l’hilarante tirade du catcheur  des années 80 : The Iron Sheik. En gros, ce poète promettait un « camel clutch » (une prise de soumission), « to fuck you in the ass » et « to make you humble » ! A quelques détails prés c’est le programme proposé par  Kendrick dans ce titreComment interpréter autrement  « Hol up lil bitch »  répéter vingt fois  dans le refrain  ? A qui sont adressés ses invectives ? Les internets pensent directement à Drizzou qui risque une nouvelle fois d’avaler de travers ses sushis ou encore au pauvre Big Sean déjà étrillé dans Heart Pt 4.  Si l’allusion était plus claire ici selon moi il s’adresse au rap game.

Humble est un pur egotrip où Kendrick défie la concurrence. Les rappeurs qui ne parlent que d’argent ?  Il leur balance « soprano C, we like to keep it on a high note ». C’est un bon jeu de mot entre les « c-note » un mot d’argot qui désigne le billet de 100 dollars et le soprano la tessiture la plus aiguë des voix féminines. Les gens comme Future par exemple qui glorifient leurs addictions aux médicaments ? « Watch my soul speak, you let the meds talk » Regarde mon âme s’exprimer, tu laisses les médocs parler.  Ceux qui empilent des video girls refaites dans leurs clips ?  « Show me somethin’ natural like afro on Richard PryorShow me somethin’ natural like ass with some stretchmarks » Montre moi quelque chose de naturel comme l’afro de Richard Pryor, Montre moi quelque chose de naturel comme un cul avec des vergetures. »  Bon. Kendrick montre et contracte ses muscles pour prévenir la compétition : « Be Humble » et rendez-vous le 7 avril !

 

 

Publicités
Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :